Les Astuces pour votre chauffage climatisation

La pompe à chaleur réversible, comment ça fonctionne?

La pompes à chaleur (PAC) réversible : système 2 en 1, produit du chaud et du froid.

  • La pompe à chaleur air-air, souvent appelée clim air-air, peut chauffer un logement mais aussi servir de climatiseur en le refroidissant. Cette solution est économique puisqu’elle évite l'investissement de deux appareils distincts et ne consomme que très peu d’électricité pour fonctionner. Elle utilise, effectivement, 1 kWh pour en restituer 3. Ces économies permettent d’amortir en seulement quelques années le prix de la pompe à chaleur réversible air-air*.
  • Sur le même principe que la climatisation air-air, la pompe à chaleur air-eau peut également rafraîchir votre logement. En captant les calories de l’air extérieur, la PAC air-eau permet ainsi de baisser de 2 à 4°C l’air ambiant d’une pièce grâce à un plancher chauffant réversible. Grâce aux économies de chauffage qu’elle permet, le prix de cette solution, peut être amorti en six ans environ*.

En utilisant l’air extérieur pour rafraîchir le logement, ces PAC assurent donc une climatisation économe.

Quelles questions se poser avant de choisir son matériel?

Vous faites construire

  • Si le terrain autour de votre maison s’y prête, vous pouvez faire installer tous types de PAC
  • Si le terrain est petit (moins de 200 m2 ) et/ou arboré, le sol est rocheux… Toutes les PAC sont envisageables, sauf la PAC géothermique à capteurs horizontaux

Vous faites remplacer un chauffage existant

Vous avez les mêmes possibilités que dans une construction neuve, à quelques restrictions près.

  • PAC aérothermique sans restriction
  • Si vous possédez une chaudière en bon état, celle-ci pourra être couplée à une PAC aérothermique «en relève»
  • Le plancher chauffant est possible mais il nécessite une rénovation lourde et souvent très coûteuse.

Vous changer votre ballon d'eau chaude sanitaire

  • Pensez aux chauffes-eau thermodynamiques : ils sont aérothermiques, ils récupérerent les calories disponibles dans l'air source d'énergie inépuisable.

Quelles caractéristiques à connaître pour juger de la performance d'une pompe à chaleur air-air?

  • Le coefficient de performance (COP) qui représente le nombre de kWh de chaleur produits, pour 1 kWh d'électricité consommée. Le COP de la pompe à chaleur air-air se situe généralement autour de 3. La consommation électrique de la pompe à chaleur est donc minime.
  • La puissance calorifique (en kW) qui représente la capacité de production de chaleur de la PAC. Les pompes à chaleur air-air actuelles ont une puissance comprise entre 5 et 20 kW.

Une pompe à chaleur fait-elle du bruit?

La réglementation fixe des limites précises au bruit admissible en secteur résidentiel. L’unité de mesure du volume sonore est le décibel ou dB(A). Or, ce chiffre dépend évidemment de la distance du point de mesure à l’émetteur. Le niveau sonore d’une pompe à chaleur varie couramment de 45 à 65 dB(A) selon les modèles, avec des pointes possibles en mode dégivrage.

Pour donner quelques références, le niveau sonore d’un appartement fenêtre ouverte donnant sur une rue active est de 50 dB(A), un aspirateur est de 65 à 75 dB(A).

Nos Astuces : Pour limiter le bruit, il est d’usage de l’installer à l’écart de vos pièces de vie ainsi que de celles de vos voisins ! Si vous entendez encore votre pompe à chaleur et qu'elle vous gêne, il existe des solutions pour atténuer le bruit : écrans phoniques et autres plots anti-vibratiles. Pensez également à bien orienter le module et à ne pas le placer dans un recoin ou trop près d’un mur : cela ferait caisse de résonance et amplifierait le bruit de l’appareil.

Quel entretien peut-on faire soi-même?

  • Les pompes aérothermiques : il faut que l’air circule librement autour de l’unité extérieure d’une pompe sur air. Il faut donc veiller régulièrement à ce qu’aucun obstacle (feuilles d’arbres, objets divers) ne vienne gêner cette circulation ; les bouches d’insufflation et les unités à détente directe doivent être dépoussiérées et nettoyées périodiquement (à l’eau savonneuse).

  • Les pompes géothermiques, l’utilisateur n’a pas d’entretien particulier à assurer lui-même.

Quel avantage de la mise en service?

Les pompes à chaleurs sont des appareils bien au point mais plutôt sophistiqués. Leur conception, leur élaboration, leur dimensionnement et leur pose exigent un savoir-faire spécifique. Les compétences du professionnel, vous propose un matériel fiable adapté aux caractéristiques de votre habitation et peut en effectuer la pose dans les meilleures conditions.

Pour que l’installation conserve ses performances et dure longtemps, il faut la faire surveiller et entretenir par un spécialiste tous les ans. Il contrôle en particulier l’étanchéité du circuit frigorifique. Cette vérification est obligatoire pour les machines contenant plus de 2 kg de fluide frigorigène et ne peut être effectuée que par une entreprise qualifiée respectant la réglementation existante. Signer un contrat de maintenance, c’est s’assurer d’une visite annuelle (éventuellement biannuelle pour une PAC réversible) pendant laquelle un technicien réalise la liste d’opérations définies par le contrat. Tout comme une PAC, un ballon eau chaude thermodynamique doit être entretenu régulièrement par un professionnel qualifié RGE.

Professionnel qualifié RGE : Cette mention signale les entreprises s’engageant dans une démarche de qualité pour les travaux d’installation d’équipements utilisant les énergies renouvelables.

TVA à 5.5%, à 10% ou à 20%, quelle application?

Les taux de la TVA applicables dépendent de la nature des travaux :

  • Vous achetez votre matériel et vous le posez vous-même : le taux de TVA appliqué est de 20%
  • Vous achetez directement votre matériel et vous le faites installer par un professionnel : le taux intermédiaire de 10 %, est appliqué seulement sur la main d'oeuvre, le matériel reste au taux de TVA de 20%
  • Particularité pour les PAC Air/Eau

    Le taux réduit de 5,5 % est appliqué sur la fourniture et l'installation de la PAC Air/Eau si celle-ci est installée par un professionnel qualifié RGE.

Dans tous les cas, les locaux doivent être :

  • achevés depuis plus de 2 ans au début des travaux,
  • affectés à l'habitation, que ce soit une résidence principale ou secondaire

* source sur quelleenergie.fr